Ushuaïa : cocktail vitaminé

Après avoir déposé nos amis à l’aéroport d’El Calafate nous traversons l’argentine d’ouest en est jusqu’à Rio Gallagos, puis poursuivons vers le sud le long de la Ruta 3. Notre objectif : atteindre les ultimes kilomètres de cette route dans le parc Tierra del Fuego à Ushuaia. Pour rejoindre la Grande Ile de Terre de Feu en argentine, il y a une particularité : nous sommes obligés de passer par le Chili et le fameux détroit de Magellan. Pour la petite histoire, le navigateur éponyme fut le premier européen à découvrir et traverser ce détroit en 1520. Pour nous ce sera plutôt facile car un bac traverse le détroit, de Punta Delgada à Bahia Azul en 30 min à peine.

Lire la suite

Cerro Fitz Roy, 3405 mètres de perfection

Nous sommes encore à plusieurs dizaines de kilomètres lorsque le majestueux mont Fitz Roy nous apparaît. Du haut de ses 3405 mètres, il domine la zone nord du Parque National los Glaciares. Une fois n’est pas coutume, ce jour-là, la météo est avec nous, et nous avons la chance de le contempler en entier. En effet,  le magnifique sommet est également connu sous le nom de Cerro Chaltén, un mot de la langue locale Aonikenk qui signifie « la montagne qui fume », car bien souvent les nuages enveloppent son sommet. Pour notre dernière semaine en compagnie de Simon et Sabine nous nous sommes concoctés un cocktail de randonnées et d’escalade. La petite ville colorée d’El Chaltén va donc nous servir de base pour explorer le secteur.

 

IMG_5147

En arrière plan le massif du Fitz Roy

Lire la suite

Perito Moreno : inoubliable

A El Calafate nous renouons avec la civilisation : restau, grandes surfaces bien garnies, petites chocolateries et accessoirement laverie font notre bonheur après le trek du W. Mais si nous sommes venus jusqu’à là, c’est surtout pour admirer le glaciar Perito Moreno situé à environ 80 km de la ville, au sein du parc national Los Glaciares. Un jeu de passerelles permet de s’approcher à environ 30 mètres du glacier. Il gronde, craque et parfois un pan de glace tombe bruyamment dans le lac Argentino. La lumière joue dans les crevasses. La nuance bleu glacier prend ici tout son sens. Il est immense et nous n’en voyons pas le bout. Il nous hypnotise, nous captive, nous intrigue. Nous nous sentons tout petit devant cette nature qui dégage une telle puissance. Mais cette même nature est fragile. Le glacier Perito Moreno est un des rares du secteur à être stable. Malheureusement beaucoup d’autres glaciers du champ de glace Sud de Patagonie voient leur front reculer chaque année de plusieurs dizaines de mètres. Mais les mots manquent pour décrire ce que nous avons vécu ce jour là. Les images seront plus parlantes…

IMG_5047

Avec une hauteur de 170 mètres dont 70 mètres émergés, le Perito est imposant.

Lire la suite