Off-road au nord-ouest de l’Argentine : notre plus belle piste 4×4.

Cap au nord-ouest de l’Argentine pour vous faire découvrir notre coup de cœur en terme de piste 4×4. Pendant 5 jours nous avons zigzagué entre salars, volcans, lagunes  et dunes de sable.

A peine dépassé le Paso San Francisco qui sépare le Chili de l’argentine, nous atteignons la petite ville de Fiambala. Nous ne faisons pas de halte aux thermes, pourtant réputées, car il nous tarde de partir sur une fameuse piste. Alors le temps de faire le plein du frigo, du réservoir d’eau et de gasoil et nous voilà partis vers le nord. Mais pas par la route, non. Nous allons quitter l’asphalte pour plusieurs jours.

La première étape nous permet de rejoindre le petit village de Las Papas. La piste suit un rio , le traverse plusieurs fois et parfois nous roulons littéralement dans le lit de la rivière sur quelques mètres. Nous progressons ainsi au fond d’un canyon pendant 30 km ( 3 heures!). Nous trouverons un petit arbre pour déjeuner à l’ombre et bien sûr les filles profiterons de la halte pour faire trempette. Puis en début d’après midi nous atteignons Las Papas. Ces quelques habitants nous accueillent  aimablement et nous nous installons pour la nuit au bout du village sous le saule. La dizaine d’enfants est ravie de rencontrer les filles et il s’en suit une grande partie de rigolade pour tous les mômes : playmobils, découpage, dessins et course poursuite avec un bébé vigogne les occupent jusqu’au soir. Au moment du dîner les enfants argentins nous annonce leur menu : soupe de vigogne, oups!

IMG_7584IMG_7590

Lire la suite

Entre lacs et volcans, de l’Argentine au Chili

Après notre magnifique randonnée dans le parc Nahuel Huapi, nous prenons la direction de San Martin de Los Andes par la célèbre “Ruta de los siete Lagos”. Nous roulons le long d’une route sinueuse où s’enchaine une multitude de lacs, 9 au total. Nous apercevons successivement les lagos Correntoso, Espejo, Traful,Escondido, Falkner, Villarino, Hermoso, Machonico, Lacar. Nous sommes un peu déçus par le panorama proposé car il est très difficile d’apercevoir les lacs. Ces derniers sont souvent cachés par une forêt dense. Le long de la route, nous retrouvons  nos amis allemands que nous avions rencontré à Ushuaia. Ils bivouaquent au bord d’un lac sur un espace aménagé. Nous décidons de nous arrêter là également et de poursuivre la route le lendemain avec eux.

IMG_6372

Lire la suite

Trek dans le Parc national Nahuel Huapi

IMG_0823IMG_0824

5h30 : il fait encore noir dehors et déjà l’odeur du pain grillé a envahi l’espace restreint de notre cellule. Salomé ronchonne : le réveil à l’aube, ce n’est vraiment pas son truc… Mais bientôt nous sommes tous les quatre fin prêts pour entamer une belle boucle qui doit nous mener en deux jours de Kiosko Arroyo López (alt 850m) à Colonia Suiza .Nous passerons la nuit au refuge Manfredo Segre (ou refuge Italia) . (alt : 1613m)

Lire la suite

Ushuaïa : cocktail vitaminé

Après avoir déposé nos amis à l’aéroport d’El Calafate nous traversons l’argentine d’ouest en est jusqu’à Rio Gallagos, puis poursuivons vers le sud le long de la Ruta 3. Notre objectif : atteindre les ultimes kilomètres de cette route dans le parc Tierra del Fuego à Ushuaia. Pour rejoindre la Grande Ile de Terre de Feu en argentine, il y a une particularité : nous sommes obligés de passer par le Chili et le fameux détroit de Magellan. Pour la petite histoire, le navigateur éponyme fut le premier européen à découvrir et traverser ce détroit en 1520. Pour nous ce sera plutôt facile car un bac traverse le détroit, de Punta Delgada à Bahia Azul en 30 min à peine.

Lire la suite

Cerro Fitz Roy, 3405 mètres de perfection

Nous sommes encore à plusieurs dizaines de kilomètres lorsque le majestueux mont Fitz Roy nous apparaît. Du haut de ses 3405 mètres, il domine la zone nord du Parque National los Glaciares. Une fois n’est pas coutume, ce jour-là, la météo est avec nous, et nous avons la chance de le contempler en entier. En effet,  le magnifique sommet est également connu sous le nom de Cerro Chaltén, un mot de la langue locale Aonikenk qui signifie « la montagne qui fume », car bien souvent les nuages enveloppent son sommet. Pour notre dernière semaine en compagnie de Simon et Sabine nous nous sommes concoctés un cocktail de randonnées et d’escalade. La petite ville colorée d’El Chaltén va donc nous servir de base pour explorer le secteur.

 

IMG_5147

En arrière plan le massif du Fitz Roy

Lire la suite